752520039814242
top of page

Mes cinq conseils pour la rentrée




Choisis tes combats

A vouloir tout faire, on finit par s'épuiser et ne rien faire du tout.

Cette saison peut être éprouvante : reprise du travail, planning familial compliqué, retour au baby-sitting pour les grands parents, ce n'est pas forcément le moment de se rajouter des contraintes, de démarrer une nouvelle alimentation et de se remettre au sport en prime.

Avant d'initier un changement dans ton mode de vie, assure-toi d'avoir bien calé tout le reste. Tu n'es pas à quelques semaines près.


Fixe toi de petits objectifs

A vouloir tout trop bien faire, on finit par être tétanisé… et ne rien faire du tout.

Si tu décides de changer d'alimentation, commence par les choses simples plutôt que te jeter à corps perdu dans des nouvelles recettes avec de nouveaux ingrédients… Procède par étape : premier semaine, tu arrêtes le sucre dans le café et le yaourt, et tu t'y tiens. Quand c'est devenu un réflexe, tu passes à l'étape suivante, et tu supprimes le pain et les pâtes, puis à l'étape suivante, et ainsi de suite.

Il est bien plus efficace et durable d'installer de nouvelles petites habitudes progressivement.


Mesure ta progression

Savoir d'où on part et pouvoir visualiser ses progrès est essentiel pour rester motivé.e. Tu n'aimes pas le chiffre qui s'affiche sur ta balance ni ton reflet dans le miroir ? Pourtant en te pesant et te photographiant dès à présent, tu pourras très rapidement mesurer les résultats de tes efforts. Et il n'y a pas que le poids à prendre en compte : tu peux mesurer également sur une échelle de 1 à 10, tous les jours, la qualité de ton sommeil, ton niveau d'énergie au réveil, tes sensations de ballonnement, tes douleurs inflammatoires.

Tu constateras très vite des ‘petites’ avancées qui se transformeront en belles réussites




Anticipe au maximum

Le principal facteur d'échec d'un changement d'alimentation est le manque d'anticipation, pas de volonté ! Avoir un planning clair de sa semaine est primordial. Chaque dimanche, prépare le planning : boulot, RDV, déplacements, obligations… et assure-toi d'avoir un frigo rempli en conséquence. Prévoir 5 plats longs à mijoter alors que tu dois courir partout, ce n'est pas très logique

L'anticipation et l'organisation te permettront d'installer des routines alimentaires gages de réussite sur la durée.


Félicite-toi !

Au lieu de t'en vouloir d'avoir cédé sur la part de pizza gentiment proposée par ton collègue au déjeuner, félicite toi de ne pas avoir pris de dessert en plus, et d'avoir malgré tout résisté aux croissants de la pause café. La fois d’après vous partagerez la pizza, puis 1/4 de part avec salade verte etc…Plutôt que de te flageller d'avoir pris un chocolat dans la boîte qui traîne à coté de la photocopieuse, félicite toi d'être allée 6 fois à la photocopieuse sans en prendre (tu peux même le noter dans ton agenda, un petit coeur à chaque fois que tu résistes).

Valoriser ses efforts et ses réussites instille une meilleure estime de soi et rends plus fort face aux difficultés !











Comments


bottom of page