Fini les résolutions, on passe à l’action !

Une marche en forêt pour observer ce qui est vivant autour de moi et ce qui pousse naturellement en moi : voilà mon conseil pour des résolutions qui font du bien à soi.


A l’heure des bonnes résolutions, et de la tentation de nous rajouter quantitativement la pression («plus de ci, moins de ça" ...), et si je regardais simplement l’existant en me demandant comment juste prendre soin de la qualité de la vie que j’accompagne, des équilibres auxquels je contribue.



Pour moi, ce qui fait la différence entre une intention prise par la tête, et une intention prise par la tête, le cœur et le corps, c’est que cette dernière a plus de chance de bénéficier de la magie de la nature pour se mettre en mouvement.

La nature agit comme un catalyseur, un terreau fertile qui permet à notre tête, notre cœur et notre corps de faire connaissance, de dialoguer, de se retrouver dans une temporalité organique, sensorielle et respectueuse de notre être profond.

Tous les auteurs de santé globale sont unanimes : la nature a des effets régénérant sur nous. Deepak Chopra, l’un des médecins pionniers en ayurveda aux Etats-Unis, nous invite à réveiller nos 5 sens grâce à la nature, pour revenir à notre boussole intérieure, cette partie de nous qui sait ce qui est bon pour nous.

Alors le conseil que je vous propose que ce soit en sophrologie ou en naturopathie : quelque que soit votre résolution, ou votre non-résolution pour 2018, offrez-vous un break à la campagne pour bien commencer la nouvelle année.

Fini les résolutions, on passe à l’action !

La rentrée, c’est la période idéale pour s’armer de bonnes résolutions ! Tout le monde vous en rebat les oreilles ? Je m’y met aussi mais je vous rassure, pas d’objectifs inatteignables ni de privations à tire-larigot, simplement quelques bons tuyaux pour démarrer l’année sur de bonnes bases question alimentation ! Réalistes et simples à appliquer au quotidien, voici 5 résolutions pour vraiment passer à l’action !

☝️ La résolution : arrêter de manger “rapide et efficace”

Mais si vous savez. Le sandwich triangle thon-mayo ou le fondant au chocolat sous-vide du rayon snack. Ne tournez pas la tête de honte, vous les connaissez. C’est vrai, y’a pas plus simple, ça fait le job et ça remplit le ventre, on ne peut pas le cacher. Cela dit, consommé quotidiennement, ce type de nourriture industrielle c’est un sacré budget, et surtout ça n’est clairement pas un cadeau que vous faites à votre corps. Trop grasse, remplie de produits transformés, de colorants, de sucres raffinés… supprimer les repas sur le pouce sans intérêt nutritionnel, voilà une vraie première bonne résolution.

💡 La solution : s’accorder 20 minutes dans la journée pour cuisiner

Quand on prépare à manger soi-même, déjà, on est super fier. Ensuite, on prend 10 fois plus de plaisir à déguster son plat, on sait ce qu’il y a dedans, et on préserve son porte-monnaie. On oublie l’idée que c’est une activité chronophage : laisser cuire des lentilles pendant qu’on bouquine, il y a plus contraignant. Avec un brin de coriandre, des graines de tournesol, un filet de citron et des morceaux de butternut revenus à la poêle, vous avez à la fois votre dîner, et votre déjeuner du lendemain. Il suffit de doubler les quantités !

Faites vous plaisir, tant que c’est sain et préparé en deux temps trois mouvements.

Le fondant au chocolat du supermarché ? En y réfléchissant, on le fait nous-même le dimanche, il sera bien meilleur, et on pourra attraper une part tous les matins de la semaine pour la dévorer au déj en effectuant une recette à base de poudre d’amande !

Les recettes ici