752520039814242
top of page

COMMENT MÉTAMORPHOSER SES ÉMOTIONS NÉGATIVES 


Être heureux ne signifie pas ne jamais ressentir d’émotion négative. C’est impossible. « Vous pouvez accepter toutes les bonnes émotions, mais vous devez aussi accepter pleinement les émotions négatives », voici quelques astuces pour les vivre pleinement sans les laisser prendre trop de place.

Quand vous savez reconnaître les émotions qui vous font vous sentir mal, vous pouvez les transformer en un moment de bien-être.


IDENTIFIEZ ET ACCEPTEZ VOS ÉMOTIONS

Avant de pouvoir les transformer, il est important d'identifier et de reconnaître vos émotions négatives. Cela peut être difficile, mais en étant honnête avec vous-même, vous pouvez commencer à accepter ces émotions et à les traiter.

PRENEZ CONSCIENCE DE VOS SENSATIONS

Pour commencer, concentrez-vous sur ce que vous ressentez. Il ne s’agit pas d’essayer de résoudre le problème, mais de le comprendre. Demandez-vous pourquoi vous vous êtes mis en colère ou êtes agité. En allant de l’émotion à la pensée qui en est à l’origine, vous avez la pause dont vous avez besoin pour vous calmer.

CONCENTREZ-VOUS SUR LE PRÉSENT

La pleine conscience peut vous aider à être plus présent et conscient de vos émotions en temps réel. En pratiquant la pleine conscience, vous pouvez vous donner les moyens de prendre du recul, de vous observer et de prendre des décisions plus saines pour vous-même.


Dans les moments de tension, se concentrer sur le présent est essentiel. Il s’agit de prendre conscience de ce qui se passe, de vous concentrer sur ce que vous devez faire ici et maintenant », explique la psychologue Jess Baker.  Imaginons que vous emmeniez vos enfants à l’école le matin. Vos enfants vous rendent fou, vous êtes bloqué dans un embouteillage, en retard, et toutes vos émotions négatives s’intensifient. Mettez tout cela de côté et concentrez-vous sur une chose, une seule. Par exemple, sur la sensation du volant entre vos mains. Souvenez-vous ensuite que vous n’avez qu’une chose à faire : conduire en respectant la sécurité. En vous concentrant sur le moment présent, vous avancez et devenez capable d’agir sans laisser les émotions négatives vous dominer encore plus. 

LE NÉGATIF NE MÈNE NULLE PART

Changez votre langage intérieur : Au lieu de vous laisser submerger par des pensées négatives, essayez de vous encourager avec des pensées positives. Par exemple, au lieu de vous dire « je suis nul(le) », essayez de vous rappeler que vous êtes capable et que vous avez des compétences et des qualités.

Lorsque vous vivez un moment désagréable, vous devez vous rappeler que le négatif ne mène nulle part.  En fait, en étant négatif, vous pouvez contrarier ou blesser les personnes que vous aimez. Être positif, au contraire, vous poussera toujours vers l’avant. En pensant de la sorte, vous arriverez à un point où, dans une situation négative, vous finirez par vous dire : mais pourquoi suis-je en train de me faire ça ? 


EXPRIMEZ VOS ÉMOTIONS

Trouvez des moyens sains d'exprimer vos émotions négatives, comme l'écriture, la musique, l'art ou la conversation avec un ami ou un thérapeute. En exprimant vos sentiments, vous pouvez les sortir de votre système et vous sentir plus léger.


ROUVREZ VOTRE JOURNAL DE GRATITUDE

Pratiquez l'auto-compassion : Soyez gentil(le) avec vous-même. Souvent, nous sommes plus durs avec nous-mêmes qu'avec les autres. Essayez de vous rappeler que vous êtes humain(e), que tout le monde fait des erreurs et que vous méritez d'être aimé(e) et respecté(e) par vous-même et par les autres.

Si des pensées négatives menacent de vous faire dérailler, prenez votre journal de gratitude, votre liste de choses qui vous rendent heureux, quelques-unes des photos qui vous font sourire : tout ce qui vous remet en mémoire les éléments positifs de votre vie. C’est un excellent moyen de court-circuiter le flux de négativité dans votre cerveau et de combler le vide avec une vision positive. 


POSEZ DES QUESTIONS POSITIVES

Rédigez une liste de questions génériques que vous pouvez vous poser dans un moment difficile et qui vous poussent à avoir une réaction positive. Par exemple : “Qu’est-ce qu’il y a de bon dans cette situation ?” ou “Qu’est-ce que j’aime là-dedans ?” En habituant votre cerveau à trouver le positif et en vous rappelant de concentrer vos pensées dessus, vous deviendrez un maître dans l’art de trouver le bon côté des choses. 

SOYEZ ACTEUR DU CHANGEMENT

Appuyez-vous sur de vraies personnes qui ont su faire du négatif une force positive. Et si une telle échelle vous impressionne, le cœur même de leurs actes nous parle à tous : lorsque de mauvaises choses se produisent, nous pouvons choisir de les laisser nous abattre ou de transformer notre émotion pour avancer avec un esprit joyeux et positif.


Enfin, rappelez-vous qu'il est important d'être patient(e) avec vous-même et de vous donner le temps et l'espace dont vous avez besoin pour traiter vos émotions. Le processus de transformation des émotions négatives peut prendre du temps, mais cela en vaut la peine pour votre bien-être émotionnel et mental.


Pour vous aider, la Sophrologie est là. Je vous accompagne vers ce changement.

Myriam Zlotnik


« Quand j’ai franchi la porte et me suis avancé vers le portail qui menait à la liberté, je savais que si je ne laissais pas mon amertume et ma haine derrière moi, je serais toujours en prison. » NELSON MANDELA





53 vues0 commentaire

Comments


bottom of page